La Librairie Infinie, Psithurisme Nostalgique

iwak #17 – tempête, orage.

Plus le temps dehors est déglingué. Et plus je me sens calme. C’est très étrange. Mais l’orage m’apaise. Ca m’a toujours fait ça.

Je pourrais regarder le ciel s’illuminer par les éclairs pendant des heures. J’adore écouter le vent qui s’engouffre là où il peut. Entendre la pluie faire des claquettes sur les rebords de fenêtre. Et voir le ciel prendre des nuances de gris menaçantes.

J’ai toujours senti que la Tempête et moi étions connectés. Que j’avais un lien spécial avec l’orage et les éclairs.

Pas étonnant que Sailor Jupiter soit ma préférée.

Il est très rare que je me laisse aller à mes émotions. J’ai appris à les contrôler. A les tempérer et à ne jamais les laisser exploser. Je ne supporte pas qu’elles puissent me trahir.

Elles sont donc très souvent enfouies en moi. Et l’on peut dire que je suis, sans que les gens ne s’en doutent, une véritable tempête ambulante.

Lorsque dehors la tempête se lève et gronde. Je sens que tout se calme à l’intérieur de moi. C’est comme si. Tout ce qui était emprisonné à l’intérieur de moi. Tous les sentiments et toutes les émotions que je renferme en permanence. Toutes les entraves cédaient pour enfin me soulager.

GIF – Take Shelter, l’un de mes films préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.