Les Garçons

Les Garçons

Silence(s).

Ça n’a duré qu’un moment. Je l’ai aperçu du coin de l’oeil. Et il était déjà loin. À l’autre bout de la passerelle.

C’était dimanche et je ne l’avais pas revu depuis presque neuf ans.

Après avoir rêvé de lui le mercredi suivant, je me suis dit que le moment était peut-être venu de retenter une approche. Malgré l’échec des deux dernières tentatives. Deux petits messages en 2014 et 2016 restés sans réponse.

Mais cinq ans après, et quelque peu motivé par mon rêve qui parlait de retrouvailles, je m’étais dit qu’après tout ce temps même la personne la plus rancunière du monde me répondrait.

Je suis comme cela. Une sorte d’optimiste désespéré.
Désespérant.

On pourra au moins dire que début 2021, j’aurais essayé de faire revenir trois personnes. Trois garçons qui n’ont pas été n’importe qui. Trois amis qui ne seront jamais n’importe qui pour moi.

Et on retiendra, qu’aucun n’aura souhaité me répondre.

Tu n’es personne hurlait leur silence.

Les Garçons

The Kill.

Janvier s’achève déjà.

La fin d’année m’a laissé face à tous mes souvenirs. Mon défi memecember m’a imposé de puiser au fond de moi et à ressortir des choses que je pensais avoir réussi à archiver.

Mais. Tout est toujours présent. Tout est toujours le Présent. Pour mon hypermnésie et moi.

Comme les Garçons me manquaient, j’ai fait un pas vers ceux que je n’avais pas encore pu récupérer. Mais après plusieurs semaines, je crois pouvoir dire que leurs silences m’ont bien remis à ma place.

Il y a peu de chances maintenant qu’ils réagissent. Pour moi c’était hier. Pour eux c’était en 2010.

Et nous sommes en 2021. Et je ne suis plus personne.

« Et je suis comme ce chien qui vous suit dans la nuit grâce à l’odeur de vos parfums.« 

***

À la première écoute, j’ai su que The Kill de Jessie Ware deviendrait l’une de mes chansons préférées. Son album « What’s your pleasure » est la merveille de 2020. Et la chute de mon billet vient de cette partie des paroles.

What I don’t understand is why I’m here on my own.
We were only just talking in the silence of your home.
I know you better than yourself, honey, only I know.
I follow you through the night like a dog with the scent of your cologne.

Les Garçons, memecember

M30 – Enlace-moi jusqu’à ce que je sente comme toi.

J’ai toujours eu envie de vous parler de leur parfum. Le parfum des Garçons. Et promis. Il ne s’agit pas d’un partenariat rémunéré.

V1, mon premier petit ami portait Hugo Man d’Hugo Boss. Et je trouvais que ça lui allait bien. J’ai, par contre, moins apprécié quand ma Mère a offert ce même parfum quelques années plus tard à Kévin Bacon. A l’époque, V1 m’avait lui offert Égoïste de Chanel parce que, m’avait-il dit, il me voyait bien avec un parfum fort. Et je l’adore, encore aujourd’hui.

Miko, crush de la fac de droit portait Jaipur de Boucheron. Et je me souviens que j’avais été le sentir au Séphora de La Défense après les cours. Mathieu, lui, portait l’Eau de Kenzo cette nuit-là. Et quelques jours après avoir écrit ce billet, je suis parti l’acheter.

Olivier, portait Allure de Chanel. Ma Mère avait offert Terre D’Hermès à Cayetano et lui m’avait fait cadeau de l’Eau Bleue d’Issy Miyake qu’il m’arrive de mettre encore. Et pour Maxime, mon hypermnésie a décidé de ne garder que l’odeur du basilic qui embaumait son appartement.

L’Homme à la Bouteille portait Envy de Gucci. Tout comme Atypik d’ailleurs. Ce qui était assez déconcertant. Imaginez passer du temps avec un garçon qui porte le même parfum que celui que vous souhaitez oublier.

Jolies Lèvres s’était acheté le Lolita Lempicka. Et si je m’en mettais les matins avant de partir de chez lui pour sentir tout comme lui, lui , en fait, ne le portait presque jamais.

Dan sentait incroyablement bon. J’avais fini par lui demander quel était son parfum. Et en Décembre 2009, il me l’avait offert. Un Jardin en Méditerranée d’Hermès. Il était arrivé avec des fleurs et ce parfum. Pour moi. Et il est à ce jour le seul garçon qui m’ait jamais offert des fleurs.

Lorsque j’ai rencontré Kévin Bacon, il portait le Mâle de Jean-Paul Gaultier et c’était en partie la raison de son premier surnom ici. Ce que j’appréciais, c’est qu’il rendait différemment sur chacun de ceux qui le portaient – c’était aussi le parfum de Baron Rouge ♡ – . Et du coup, cela me gênait moins.

Puis Kévin Bacon m’a offert Un Jardin sur le Toit d’Hermès et est tombé amoureux de leurs parfums. Il a eu Un Jardin sur le Nil, Le Jardin de Monsieur Li et finalement Eau de Rhubarbe Écarlate qui lui va parfaitement.

Il m’arrive encore parfois d’aller sentir quelques uns de ces parfums pour faire remonter des souvenirs. Ou pour avoir l’impression que certains d’entre eux sont toujours là.

Et eux ?
Ont-ils gardé en mémoire mon odeur et me sentent-ils parfois ?

Les Garçons

M21 – Tu compteras toujours pour moi, même si nous ne sommes pas ensemble et même si nous sommes loin, très loin, l’un de l’autre.

Il y a ces boîtes à la maison. Celles dans lesquelles j’ai mis les photos de nous. Celles de l’époque où je m’empressais de les faire imprimer. Pour vous avoir sur mon mur.

Parce que je vous ai aimé. D’amour. D’amitié. Et d’entre les deux.

En les revoyant. Je souris. Je suis attendri. Je suis triste. Et je suis nostalgique. A chacun d’entre vous, j’aimerais dire.

Tu compteras toujours pour moi, même si nous ne sommes pas ensemble et même si nous sommes loin, très loin, l’un de l’autre.

Ma porte n’a jamais été fermée. Elle ne le sera jamais. Et à quelques jours de la fin de cette année catastrophe. J’aimerais vous dire que je pense toujours beaucoup à vous.

J’écrivais ici sur vous. Sur Nous. Parce qu’il y a une décennie maintenant. Chacun d’entre vous. À sa manière. M’a fait me sentir spécial, unique. Et je ne l’oublierai jamais.

Je ne vous oublierai jamais.

Les Garçons, memecember

M15 – J’aurais dû t’enlacer plus fort encore la dernière fois où je t’ai vu.

Lorsque je suis tombé sur celui-ci. J’ai tout de suite pensé à Ekkooo.

J’avais rencontré Ekkooo en Décembre 2007 autour d’un chocolat chaud. Et j’avais craqué sur lui. Je n’y pouvais absolument rien. Son odeur, sa peau, ses cheveux blonds. J’avais l’impression que mon corps l’appelait constamment. Comme un aimant.

Chaque fois que je le voyais. Il fallait que je le touche. Qu’il m’enlace. J’avais l’impression de n’avoir jamais assez de ses accolades. Ça ne me suffisait pas. J’avais besoin de complètement disparaître, me fondre dans ses bras.

Et c’était possible. Il était grand et massif.

Mais j’étais intouchable. C’était tout le monde sauf moi. Surtout pas moi. Une sorte de constante dans ma vie amoureuse qui allait finir par me faire me sentir non désirable et invisible.

Cette voix à l’intérieur de moi qui voulait leur hurler REGARDEZ-MOI m’a finalement rongé de l’intérieur. Et peu à peu, je suis devenu un monstre avec les Garçons. Que j’allais finir par épuiser deux ans plus tard.

En Juillet 2009, sentant venir une dernière confrontation qui serait pénible. Ekkooo s’était désisté à la dernière minute. Avant de lâcher ce tweet.

Ekkooo : est à Madrid pour m’amuser avec des amis de plusieurs années qui ne me jartent pas pour un oui ou pour un non

C’était fini. Et je ne l’ai pas revu pendant deux ans.

En Septembre 2012, il est entré dans ce restau japonais qu’il m’avait fait découvrir. J’y étais avec des amies. C’était une véritable coïncidence. Je me suis levé. On s’est salué poliment. Puis je me suis rassis.

Avant de brusquement me relever à nouveau pour l’enlacer.

Je n’avais pas pu me contrôler. C’était la mémoire du corps. Du mien. Et une fois cette impulsion contrôlée, je l’avais lâché.

Et même si cela n’a duré que quelques secondes, j’avais tout de suite regretté de n’avoir pas su me contenir.

Après cela, chacun sa table. Et chacun sa vie.

Cela fait huit ans maintenant que je ne l’ai pas revu. J’ai plusieurs fois eu envie de faire un pas pour le retrouver. Avant de toujours m’en empêcher.

Il me manque. Et je me dis très souvent que j’aurais dû l’enlacer plus fort encore la dernière fois où je l’ai vu.