La Librairie Infinie

iwak #11 – répugnant.

Il y a quelques temps, Kévin Bacon a voulu me montrer le film Dune. J’avais très envie de le voir histoire de me préparer à la nouvelle version qui devait arriver.

Je n’ai pas même pu aller au bout.

Je n’étais déjà pas dans de bonnes conditions. J’étais exténué après une semaine de boulot chargée. Je risquais donc de m’assoupir assez rapidement.

Mais alors quand j’ai vu apparaître Vladimir Harkonnen. C’était fini. Je ne pouvais même pas regarder l’écran. C’était répugnant.

Voilà comment je n’ai pas vu ce grand classique qu’est Dune.

2 thoughts on “iwak #11 – répugnant.

  1. C’est drôle car j’ai aussi pensé au Baron quand j’ai un peu réfléchi à ce thème. Mais Dune c’est le mot du jour, donc je me le suis réservé. :DDDD

  2. Le fait de l’avoir utilisé pour ce poste m’a fait un peu galérer lorsque j’ai dû écrire sur le Thème Dune. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.