Restober 2021

Restober #28 – Take it easy.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Take it easy. C’est un peu ce que je fais tous les jours.

Les réseaux sociaux m’ont permis avec le temps de garder un oeil sur des personnes que j’ai rencontrées et connues il y a longtemps. De mes premières amies en primaire à d’anciens collègues, en passant par de fameux pédébloggueurs. J’ai l’impression que l’on ne disparaît que si l’on a pas d’existence virtuelle.

Avec deux anciens collègues de mon époque GAP – il y a entre quinze et vingt ans maintenant – nous nous sommes donnés rendez-vous pour aller boire un verre. Nous ne nous étions pas revus depuis cette époque. Tout au plus nous contentions nous de nous liker ou commenter sur Instagram.

Mais récemment. On s’est dit. Allez ! Prenons-le ce verre !

On s’est rappelé notre jeunesse, le travail, mes fautes de goûts vestimentaires et l’on s’est regardé. Cheveux en moins, kilos en plus, à la recherche du travail parfait ou de l’Amour avec un grand A.

C’était un peu comme ces High School Reunions dans les films américains. Qui est devenu quoi ? Qui est marié ? Et c’était génial.

Nous nous sommes demandés avec qui nous avions encore gardé contact. Et honnêtement. Pas grand monde hormis celles et ceux qui avait justement cette existence virtuelle.

Oublions-nous trop vite les gens qui ne sont sur aucun réseau ?

Et pour ceux qui sont là, mais que nous ne prenons pas le temps de voir en vrai et pas seulement virtuellement. Je me suis dit en rentrant que j’allais poster un truc quelque part. Pour leur dire.

Et si on allait le boire ce putain de verre ?

Alors ?
Baille bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.