iwak 2020

iwak #31 – ramper.

Oui. Je pense que l’on peut dire que j’ai dû ramper. Pour terminer cet Iwak. Environ 5 jours de retard. C’est plutôt pas mal, non ? Quand on sait qu’en parallèle je faisais Inktober…

Bon. Je dois avouer. Comme cela demandait beaucoup de temps. Je n’ai pas pu faire les deux. Et c’est amusant de voir celui que j’ai sacrifié et celui que j’ai continué.

J’aime dessiner. Mais. J’adore écrire. Je devrais peut-être le prendre en compte pour ma recherche d’une future carrière professionnelle…

Cet exercice. C’était cool. Cela m’a fait renouer avec une certaine régularité. Comme à la grande époque. Quand j’écrivais tous les deux jours.

Bravo à Matoo que j’ai suivi tout au long de ce mois spécial également. Il faudrait que je commente plus ! wink wink

Les blogs ne sont pas morts.
Pédébloggueurs ! Où êtes-vous ?

4 thoughts on “iwak #31 – ramper.

  1. J’ai jamais été spécifiquement pédé blogueur quand j’étais pédé, alors maintenant que je le suis plus… Peut-on dire que je suis un pédéblogueur, j’ai un doute 🙂

    (Oh et je viens de voir que tu m’avais lié dans ta courte blogroll, je suis touché ! <3)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *