La Librairie Infinie, Mascara for Masc, Psithurisme Nostalgique

iwak #7 – fantaisie.

Un peu de fantaisie
Juste un peu de magie
Un éclair et c’est tout
Et Creamy va chanter pour vous

Celle par qui tout est arrivé. Creamy, Merveilleuse Creamy. Ma toute première Magical Girl. Celle qui a scellé mon destin de jeune homosexuel à paillettes dans les cheveux et étoiles dans les yeux.

Je tournoyais et tournoyais sans cesse. Dessinant des clefs de sol en l’air. Allant jusqu’à cacher deux peluches dans ma capuche pour aller acheter le pain parce que c’était comme cela qu’elle emportait partout ses deux chatons, Sisi et Sinon.

Je rêvais d’avoir des pouvoirs magiques. De pouvoir me transformer comme elle. Et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand, à la fin de la série, Yu/Creamy donne son dernier concert et dit au revoir à ses deux chatons.

Je n’ai jamais oublié ce dessin animé comme je n’ai, je pense, jamais perdu cette âme de petit garçon-kawaii. Et à bientôt 38 ans, je reste toujours un Magical Boy, comme le précise ma bio sur le côté.

Pampilulu Pimpulu Pampumpam !

2 thoughts on “iwak #7 – fantaisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.