Mascara for Masc

Moon Pride.

Il y a vingt ans, je faisais ma première Marche des Fiertés, la Gay Pride à l’époque.

2002. On s’était retrouvé avec les Filles et on avait défilé ensemble. Je portais un gilet à capuche blanc très léger. Hommage affiché à Kylie Minogue et sa tenue dans Can’t get you out of my head. J’avais 19 ans. Je devais faire 50kgs. J’étais une brindille-twink complètement myope.

Je me sentais bien. Entouré de toutes ces personnes comme moi. Dans une atmosphère libérée et libératrice.

Vers 17h, les Filles sont rentrées. Et je me suis retrouvé seul au milieu de la foule. Je n’avais pas envie de partir. J’aurais aimé que ça ne s’arrête jamais.

Je ne voulais pas rebasculer dans le monde hétéro.

Alors, à Bastille, je me suis assis sur les marches de l’Opéra et j’observais. Je rêvais de me mêler à la foule. Je voulais tant faire partie de ce monde. Mais je ne connaissais personne. J’étais le seul gay que je connaissais. Et j’étais bien trop timide.

Ma première Marche des Fiertés avait eu ce goût doux-amer.

2022. Kévin Bacon et moi avons retrouvé un de mes amis à Michel Bizot après mille péripéties. Accident de vernis à ongles – il faut impérativement apprendre aux garçons à se maquiller !, et métro en panne… J’ai cru que nous n’arriverions jamais.

J’ai mis un tutu blanc, un T-shirt de Sailor Moon et du vernis à ongles aux couleurs du drapeau trans. J’ai maintenant 39 ans. Je suis un Daddy et toujours une Magical Girl.

Mais surtout. Aujourd’hui. Je ne suis plus le seul gay que je connais.

Nous sommes vingt ans après. J’ai croisé des amis, des jolis garçons de twitter et mes potes du volley. Et j’ai fini la soirée au Quetzal comme l’an dernier, entouré de mes amis et de tous ces gens comme moi.

Je fais maintenant partie de la foule .

One thought on “Moon Pride.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.