Restober 2021

Restober #28 – Take it easy.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Take it easy. C’est un peu ce que je fais tous les jours.

Les réseaux sociaux m’ont permis avec le temps de garder un oeil sur des personnes que j’ai rencontrées et connues il y a longtemps. De mes premières amies en primaire à d’anciens collègues, en passant par de fameux pédébloggueurs. J’ai l’impression que l’on ne disparaît que si l’on a pas d’existence virtuelle.

Avec deux anciens collègues de mon époque GAP – il y a entre quinze et vingt ans maintenant – nous nous sommes donnés rendez-vous pour aller boire un verre. Nous ne nous étions pas revus depuis cette époque. Tout au plus nous contentions nous de nous liker ou commenter sur Instagram.

Mais récemment. On s’est dit. Allez ! Prenons-le ce verre !

On s’est rappelé notre jeunesse, le travail, mes fautes de goûts vestimentaires et l’on s’est regardé. Cheveux en moins, kilos en plus, à la recherche du travail parfait ou de l’Amour avec un grand A.

C’était un peu comme ces High School Reunions dans les films américains. Qui est devenu quoi ? Qui est marié ? Et c’était génial.

Nous nous sommes demandés avec qui nous avions encore gardé contact. Et honnêtement. Pas grand monde hormis celles et ceux qui avait justement cette existence virtuelle.

Oublions-nous trop vite les gens qui ne sont sur aucun réseau ?

Et pour ceux qui sont là, mais que nous ne prenons pas le temps de voir en vrai et pas seulement virtuellement. Je me suis dit en rentrant que j’allais poster un truc quelque part. Pour leur dire.

Et si on allait le boire ce putain de verre ?

Alors ?
Baille bye.

Restober 2021

Restober #27 – Unwind.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Aujourd’hui, j’ai pu faire tout ce que je voulais faire hier. Je suis sorti et suis passé au Renard Doré. C’est une librairie spécialisée dans les mangas que j’adore. J’ai pu y prendre les mangas que je voulais – ils n’avaient pas le tome 3 de « Dans l’Ombre de Creamy » snif

Petite balade ensuite pour remonter à Hôtel de Ville et Châtelet. Il faisait très beau. Encore un peu chaud. C’était vraiment très agréable.

Pour la soirée de Samedi, il fallait aussi que je trouve du maquillage. J’ai une idée en tête. Je veux que ce soit parfait !

Avec Restober, j’apprécie de plus en plus ce côté Microblogging, un peu journal et bien loin de mes longs textes habituels sur comment Pierre, Paul et Jacques m’ont brisé le coeur puis abandonné il y a cinquante ans. C’est aussi un côté que je ne retrouve plus sur Twitter.

Et je dois avouer que dernièrement, je ne prends plus réellement de plaisir à aller dessus. J’ai l’impression que le vent tourne.

Quoi qu’il en soit. J’ai mon maquillage, ma tenue et l’idée de ce que je veux être samedi soir en tête. Je suis pressé !

Baille Bye.

Restober 2021

Restober #26 – Sit Back.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Mes plans aujourd’hui ? C’était de sortir me promener et passer au Renard Doré me prendre les derniers tomes de mes mangas en cours.

C’était sans compter la livraison d’Asos que j’attendais. UPS indiquait un passage entre 10h45 et 14h45. Et forcément, ils sont passés bien après, ruinant mes chances de pouvoir sortir.

Dans le colis, une partie de la tenue que je compte porter samedi soir pour LA soirée dont vous entendrez certainement parler. Je ne devais pas louper le livreur !

Je sortirai demain et trouverai de quoi agrémenter cette tenue.
Oui. Je suis bien moins paresseux lorsqu’il s’agit de faire du shopping.
Baille Bye.

Restober 2021

Restober #25 – Something you like.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Aujourd’hui. J’ai fait mon Coming Out. Pas celui auquel vous pensez. Il m’a fallu pratiquement 39 ans pour assumer pleinement… mon énorme côté paresseux.

C’est au détour d’une conversation avec Kévin Bacon que je l’ai dit à voix haute. Enfin.

J’ai la flemme de tout. Et cela va au-delà du thème de ce mois pour le blog. Une fois sorti d’une routine de travail, je m’enferme dans cette sale habitude de tout remettre au lendemain. Je perds toute structure. Je n’ai tout simplement rien envie de faire. Même ce que j’aime.

Je me suis fixé une date butoir. Passé le 31 Octobre, je devrais dire au revoir à ma Flemmardise. Renvoyer la Paresse d’où elle vient et me remettre sur la Route.

Et peut-être que je récupérerai le pouvoir de révolutionner le Monde.
Baille Bye.

Restober 2021

Restober #24 – You decide.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Et si nous prenions les vélos et allions nous promener au Bois de Boulogne ?

Les rayons du soleil qui tentent de réchauffer l’air. Pris dans ce petit vent frais. Et l’odeur de la Forêt. C’était une belle balade. ♡ 

Baille bye.

Restober 2021

Restober #23 – Do what you want.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

La première raclette de la saison. C’est ce que j’avais envie de manger aujourd’hui. Direction les Meilleurs Amis.

Du coup. Devinette. Comment appelle-t-on une raclette à quatre, quand l’un ne mange pas de porc et deux autres sont végétariens ?

Baille bye.