Amour Galactica

Kévin Bacon, Psithurisme Nostalgique

Restober #29 – Be Lazy.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Be Lazy ? Pas aujourd’hui.

Maintenant que j’ai la tenue, le maquillage et les accessoires, je dois absolument tester le tout et m’assurer que cela fonctionne. Le Thème de la soirée de samedi ? Kink – fétiches.

Il y aura certainement déjà des gars en harnais, en cuir… J’ai envie d’être un peu glamour.

Je pense très sincèrement que l’on devrait enseigner le maquillage à l’école. C’est une discipline olympique ! J’ai dû remaquiller mes yeux plusieurs fois avant d’arriver à ressembler à autre chose qu’un raton-laveur ou un panda !

Et évidemment, on ne nous apprend pas à nous les garçons que pour retirer du mascara waterproof tu dois y laisser la vie.

Kévin Bacon est rentré du travail et m’a trouvé les yeux rouges, complètement défoncés par le démaquillant et le coton. Je ne suis vraiment pas prêt à faire du Drag…

Je vous dirai si j’ai réussi à matérialiser l’idée que j’ai en tête.

Baille Bye.

APPRENEZ À VOS FILS À SE MAQUILLER !

Kévin Bacon, Psithurisme Nostalgique

Restober #25 – Something you like.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Aujourd’hui. J’ai fait mon Coming Out. Pas celui auquel vous pensez. Il m’a fallu pratiquement 39 ans pour assumer pleinement… mon énorme côté paresseux.

C’est au détour d’une conversation avec Kévin Bacon que je l’ai dit à voix haute. Enfin.

J’ai la flemme de tout. Et cela va au-delà du thème de ce mois pour le blog. Une fois sorti d’une routine de travail, je m’enferme dans cette sale habitude de tout remettre au lendemain. Je perds toute structure. Je n’ai tout simplement rien envie de faire. Même ce que j’aime.

Je me suis fixé une date butoir. Passé le 31 Octobre, je devrais dire au revoir à ma Flemmardise. Renvoyer la Paresse d’où elle vient et me remettre sur la Route.

Et peut-être que je récupérerai le pouvoir de révolutionner le Monde.
Baille Bye.

Kévin Bacon, Psithurisme Nostalgique

Restober #20 – Do Whatever.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Une très belle journée… à faire du ménage. Demain, visite de maintenance à la maison. Donc énorme chantier.

Dans nos plans, Kévin Bacon et moi devions emménager dans un nouvel appartement à deux au mois d’Août. Mais malgré toute ma bonne volonté, les agences m’ont fait comprendre que je n’étais pas le candidat parfait.

J’ai dit « les agences » ? Je voulais dire l’absence de réponse à notre dossier après les visites.

Je vous raconterai un jour cette recherche d’appart. La peur d’être confronté à de l’homophobie, du racisme. Et finalement le gros coup au moral porté par la seule agence qui a mis le doigt – who am I kidding ?! c’était un uppercut pas un doigt – sur le problème de notre dossier.

Pour ceux qui suivent un peu. Imaginez LE couple qui se décide enfin après douze ans à vivre à deux, avec l’excitation de passer à l’étape suivante.

Et bam. « Vous n’y pensez pas ! Je ne vais pas mettre quelqu’un au chômage sur le bail ! »… Je devais donc m’effacer du dossier et ne pas demander à être sur le bail si je voulais que notre dossier passe.

J’avoue que ça m’a mis un coup. Et ça explique mon inertie actuelle. Et le découragement à chercher de nouveau.

Nous avons mis en suspend notre recherche et Kévin Bacon s’est installé dans mon appartement. Plutôt grand mais terriblement pas fait pour nous deux. Nos affaires, à moitié dans des cartons en attendant de bouger.

Et c’est ce bazar que je devais impérativement masquer aujourd’hui.

Baille bye.

Les Garçons, Psithurisme Nostalgique

Restober #19 – Your choice.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Aujourd’hui, j’ai retrouvé une de mes amies. Pour l’une de nos marches habituelles dans Paris. On a discuté de ce garçon qui venait de la recontacter après avoir disparu pendant six mois. Et de la façon dont elle lui a dit qu’elle n’avait plus besoin de lui dans sa vie.

Si j’ai compris sa décision. Je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec moi et les Garçons que j’ai essayé de récupérer. Et comment finalement aucun d’entre eux n’avait été en mesure de me répondre ne serait-ce que pour me dire d’aller me faire voir.

Il faut du courage pour mettre le point final à une relation comme elle l’a fait. Mais il en faut autant voire plus pour tenter années après années de rappeler à soi des personnes que l’on a aimées.

Dommage qu’ils ne l’aient pas vu de cette façon.
Baille bye.

Les Garçons, Psithurisme Nostalgique

Restober #18 – Spoil Yourself.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Comme j’ai dépensé tous mes sous en shopping la semaine dernière, on va éviter de faire chuter le cours de la bourse en se ruinant davantage.

Alors plutôt. J’ai fait du tri dans mes affaires. Et ai préparé trois énormes sacs à donner. J’ai essayé de ne pas trop céder à l’émotion sur certaines pièces. Et je me suis souvenu du pull à capuche gris.

Si j’ai pu me séparer de lui – ce que je regrette toujours un peu aujourd’hui, alors je peux me séparer de n’importe quel vêtement qui m’a été offert par les Garçons d’avant.

Spoil yourself ?
Pour aujourd’hui, je vais juste me contenter de penser à ceux qui recevront ces vêtements.

Baille bye.

Kévin Bacon, Psithurisme Nostalgique

Restober #16 – Rest and Repose.

Cher Journal du Garçon qui voulait juste ne rien faire du tout,

Alors s’il y a bien deux jours où je bouge un peu c’est quand même le samedi et le dimanche. Surtout quand il fait beau comme maintenant.

Bon forcément il a fallu aller faire les courses le matin. La vie à deux c’est un emploi du temps ! Et non, on va pas juste manger des Kellogs parce que j’ai la flemme d’aller au supermarché.

Oui mon hygiène de vie a beaucoup changé depuis que Kévin Bacon s’est installé.

Plus tard dans la journée. On s’est donné rendez-vous au Jardin du Luxembourg pour profiter un peu du soleil avec des amis. Là par contre. Rien a changé. On continue à descendre des paquets de gâteaux et de bonbons tout en discutant.

Puis plus tard, un paquet d’M&Ms au ciné devant James Bond.

Alors plutôt que le Rest and Repose, j’ai opté pour le Friends and Calories.

Baille Bye.